Quel est le meilleur système de paiement en ligne ?

Pour effectuer le paiement sur Internet, plusieurs systèmes s'offrent à l'internaute. Certains sont privilégiés par les cyberacheteurs à l'égard des autres. Toutefois, pour les e-commerçants, le choix du système de paiement se fonde sur la question : quelle solution de paiement est le mieux adapté aux clients ?


Les systèmes classiques

Le premier choix de l'internaute réside dans l'utilisation des moyens de paiement classiques comme la carte bancaire. Ce mode de paiement reste à ce jour le plus répandu. Les e-marchands l'ont compris et proposent ce type de paiement dans leur site, d'autant plus que la transaction est sécurisée. Pour ce faire, le client saisit son numéro à 16 chiffres, sa date d'expiration et le cryptogramme. Certains e-marchands optent pour l'e-carte bleue pour empêcher les tentatives d'arnaques durant la saisie des coordonnées bancaires.


Seuls quelques sites e-commerces offrent l'alternative du virement bancaire et du chèque. Effectivement, les consommateurs de plus en plus connectés d'aujourd'hui jugent ces modes de paiement primitifs. Pour prévenir les usurpations d'identité sur Internet, les e-marchands misent sur le protocole de sécurité 3D Secure. Son principe vise l'authentification du propriétaire à chaque achat. Le règne des réseaux sociaux a inspiré la société American Express à s'associer au microblogging Twitter pour concevoir une solution de paiement par tweet.


Le crédit en ligne

Les crédits ont récemment vu le jour sur Internet. Les banques en ligne représentent les uniques organismes à proposer le crédit en ligne. Semblable aux crédits des prêts bancaires classiques, le crédit sur Internet constitue la mise à disposition de somme d'argent sous forme de prêt en ligne. Par opposition aux crédits immobiliers, le crédit à la consommation (crédit destiné aux achats de biens et de services) reste de type de crédit le plus fréquemment utilisé. Ce genre de crédit par correspondance est également soumis aux règles légales du code de la consommation.


Pour souscrire à un crédit sur Internet, la première étape à franchir consiste en le remplissage d'un formulaire de demande de crédit sur la page de l'organisme financier. Il incombera ensuite à l'emprunteur d'envoyer les pièces justificatives par mail. Par la suite, un conseiller contacte le client pour finaliser le dossier. La conclusion du contrat prendra dans les 48 heures à une semaine. La réponse favorable de la banque sera accompagnée de l'offre de prêt par courrier qu'il faudra signer et renvoyer au destinateur.


Le recours au service des sites de paiement

Une autre alternative s'offre aux e-commerçants : le recours aux services des sociétés spécialisées dans le paiement en ligne. Généralement, ces entreprises proposent la carte bleue, les chèques et PayPal. Néanmoins, l'émergence des nouvelles technologies conduit à l'utilisation d'autres options. La solution la plus simple et la plus pratique reste le paiement en un clic, en l'occurrence le service proposé par Oyst.


Les sociétés de paiement en ligne facilitent l'acte d'achat et sécurise la transaction des internautes. Néanmoins, le coût s'élève à mesure que les transactions se multiplient. Par conséquent, le bénéfice des e-marchands reste infime. Justement, la fintech Oyst propose la première solution de paiement « FreePay » 100 % gratuit. Les fonctionnalités performantes de cette solution ont été mises en place afin de supprimer les tarifs de transaction et d'augmenter les marges bénéficiaires des e-commerçants.